Prise en charge du cancer du sein

Un dialogue autour d’un objectif commun

Prémisses d’une intention partagée par les professionnels d’améliorer le parcours chirurgie du cancer du sein, le CHAB, le centre François Baclesse, la CPTS Axanté ainsi qu’Onco Normandie ont signé une convention qui a permis d’ouvrir des échanges productifs.

Ces communications ont donné lieu à des séances de travail en comité restreint, réunissant diverses professions et institutions. Parmi les participants, on compte Pierre Villedieu (pharmacien), Elodie Bellery (sage-femme), et le Dr. Martin pour la CPTS Axanté, ainsi que le Dr. Brachet du CHAB et une représentante d’Onco Normandie.

Un outil de repère pour les professionnels et une aide à l’orientation pour les patientes

Après deux événements universitaires (EPU) fin 2023, centrés sur l’amélioration du parcours de prise en charge du cancer du sein nécessitant une chirurgie en hôpital et en ambulatoire, les professionnels membres du groupe de travail de la CPTS Axanté ont imaginé une frise retraçant le parcours de la patiente.

Une réflexion s’est engagée sur les destinataires de cette frise, tout en soulignant l’importance de la décision de la patiente concernant le lieu de sa prise en charge. Cette frise représente une opportunité d’élaborer un document de référence sur les points de contact entre les différentes institutions et professionnels qui peuvent être mobilisés.

Ce projet a suscité l’intérêt de laboratoires privés, qui ont approché les initiateurs du projet. Cependant, cette prise de contact soulève la question de la légitimité d’un partenariat avec un organisme privé.

Un dialogue salué et des outils à centraliser

Parmi les points positifs, le dialogue entre la ville et l’hôpital a été salué, tout en soulignant la nécessité de centraliser les outils de communication, notamment la messagerie sécurisée santé (MS santé), pour éviter leur multiplication.